D’une logique de projet à une logique de système

Le système alimentaire pour tous est un levier, imaginé et conçu avec et pour les citoyenNes et la communauté ayant pour objectifs de / d’

  • Garantir un accès à une alimentation pour tous
  • Avoir accès à un emploi
  • Développer du lien social

Pour y parvenir, le comité de suivi en sécurité alimentaire (CSSA) a développé un système alimentaire pour tous par et pour la communauté. Ce système prend en compte l’ensemble de la chaine alimentaire et soutenu par l’ensemble de la communauté au travers d’une structure démocratique.

systeme_alimentaire_800
Le système alimentaire pour tous

Comme le montre, ci-dessus le schémas, le système a en son cœur un système alimentaire local (SAL) permettant de fournir des aliments sains, de qualité, à proximité et à des prix abordables. La communauté (acteurs terrains et citoyenNes) au travers de la structure démocratique va s’assurer que ces principes fondateurs soient maintenues et effectifs. Ce système va au delà des systèmes et projets existants car ils assurent en sont cœur des valeurs fortes assurées par la démocratie participative.

Les composantes

Le système alimentaire pour tous s’enracine localement à partir de trois pôles interdépendants :

  • la distribution au travers de
    • la coopérative alimentaire Panier Futé : véritable cheville ouvrière du système alimentaire pour tous, la coopérative assure la distribution d’aliments auprès des Montréalais.
    • le marché de quartier : en cours de réflexion le marché vise à rejoindre le plus de nord-montréalais afin de leur fournir des aliments frais, sains et abordables.
    • les commerçants locaux : le système alimentaire souhaite fédérer l’ensemble des acteurs de l’alimentation afin de s’assurer de pouvoir rejoindre l’ensemble de la population au travers de points de chute pour la coopérative dans les commerçants locaux.
  • la transformation : ultimement, le système alimentaire souhaite transformer les surplus de la coopérative, les denrées produites par l’agriculture urbaine afin d’éviter le gaspillage.
  • la production au travers de
    • l’agriculture urbaine : fort d’un jardin collectif citoyen permettant l’accès à des fruits et des légumes frais pour plus de 12 ménages, l’objectif est de développer cette réussite à plus grande échelle afin de fournir directement la coopérative d’aliments locaux tout en assurant l’emploi des citoyenNes.
    • les producteurs locaux : toujours dans une perspective de fournir des aliments locaux aux Montréalais, la coopérative s’appuie de partenaires locaux.

Les réalisations

Il y a 5 ans, le système alimentaire était en construction, une idée d’un système idéal permettant l’accès à l’alimentation pour tous. Fort est de constater que le système à l’heure actuelle n’est plus une utopie mais bien une réalité par l’opérationnalisation de la coopérative Panier Futé, le soutien accru de la communauté et de bailleurs de fonds, et par l’élargissement du comité du système alimentaire (de 5 à 17 membres).

réalisations cssa